7.3.13

My Purr-fect cat eye

Enfin pas tant parfait que ça, mais je tenais à signaler à toutes les quiches de l’eyeliner comme moi que le célèbre « Cat eye » n’est pas peine perdue pour nous. A nous aussi les yeux de biches, le regard intense, la jolie petite virgule qui ouvre le regard ! Avec un peu d’efforts, de patience, de coton tige et de démaquillant c’est désormais possible. Je me rends compte que je ne vous vends pas forcément de la meilleure façon ma petite technique dans cette petite introduction mais je vous assure que finalement avec un peu de patience, il est tout à fait possible d’y arriver.

Pour parfaire votre regard je vous propose de vous équiper de plusieurs éléments fondamentaux.  Un eyeliner noir de préférence du type avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise (gel, feutre ou liquide), plusieurs couleurs de fards à paupières dont un noir mat, un champagne lumineux et une couleur assez discrète pour marquer le creux de la paupière et enfin un crayon noir. Normalement vous devriez être relativement bien équipées pour vous lancer dans l’aventure cat-eye-pour-les-débutantes.

Comme j’ai toujours eu l’impression que l’eyeliner marquait trop la paupière puisque sa couleur contraste énormément avec la couleur de ma peau, j’aime le poser sur une base assez lumineuse pouvant capter la lumière. Ainsi l’eyeliner ne va pas avoir l’effet d’affaisser le regard mais sera relevé par le fard à paupières. Pour ce maquillage, comme pour la plupart que ceux du même type, j’aime utiliser une teinte champagne à la fois discrète et lumineuse provenant de la Smoky palette de Make up for ever. Je dépose ainsi le fard sur l’ensemble de la paupière mobile que j’estompe légèrement sur les bords afin de le fondre avec la couleur de ma peau et éviter une éventuelle démarcation.

Etape n°1 : Illuminer la zone critique
Pour éviter l’effet d’aplat de l’eyeliner j’aime marquer légèrement le creux de la paupière avec une ombre quelques tons plus foncés. Ici j’ai choisi d’utiliser « Arena » de chez MAC, un pèche possédant quelques nacres au rendu plutôt mat. Je le dépose en coin externe sans le ramener trop profondément vers l’intérieur de l’œil.

Etape n°2 : Marquer le creux
Arrive l’étape tant redoutée, celle du tracé ! Comme annoncé au début de cet article, je ne suis pas la plus assurée en termes d’eyeliner je m’applique ainsi à tracer un trait de « base » au crayon sur lequel je pourrai repasser le produit final. L’avantage du crayon c’est qu’il est plus facile à manier pour dessiner un trait puisque la matière est moins fluide et aura moins tendance à « déraper » en cas de faux mouvement. De même il se retire plus facilement que l’eyeliner en cas de gros cafouillage et au pire du pire si vous ne voulez pas passer à l’eyeliner vous pouvez toujours vous créer un bel effet fumé en le fondant avec un pinceau sur le raz de cil. Enfin le crayon peut être l’alternative plus discrète et moins voyante du « cat eye » pour les plus timides.

La chose la plus délicate c’est la virgule, la fameuse virgule jamais exactement pareille sur les deux yeux.  Pour la dessiner je place mon crayon au niveau de mon raz-de-cil inférieur et remonte légèrement vers l’arcade, une fois la longueur me convenant (à vous de voir à quel niveau d’excentricité vous vous sentez à l’aise) je m’applique à finaliser le tracé. Pour cela je place le crayon à la pointe de la virgule et complète le trait en le ramenant vers le raz-de-cil de ma paupière supérieure.  Et hop le tour est joué !

Etape n°3 : J'entre chez les sioux
Nous passons désormais aux choses sérieuses, l’étape fatidique de l’eyeliner. Vos mains tremblent un peu, vos paupières refusent de vous écouter en tremblant obstinément et votre respiration se saccade. Bon d’accord ceci ressemble davantage à mon comportement à l’annonce de la diffusion de la troisième saison de Game of Thrones dans moins d’un mois mais soit, nous sommes arrivés au point crucial du maquillage de vos yeux.  Vous allez ici repasser sur le tracé que vous avez conçu au crayon. Je vous recommande de faire un premier passage sur ce dernier et d’intensifier ensuite la ligne si vous le souhaitez. Comme je le décrivais un peu plus haut la matière est souvent plus fluide et peut encourager au dépassement ou à un tracé moins droit, en cas de problème, démaquillant et coton tiges seront vos meilleurs alliés.

Etape n°4 : L'instant casse-gueule
Après avoir mis en pratique toutes ces étapes vous pouvez intensifier l’effet étiré en déposant un peu de fard noir mat sur le coin extérieur de votre paupière inférieure à l’aide d’un pinceau biseauté. Ceci va vous aider à mieux souligner votre regard et finaliser votre nouveau regard mutin. Pour le reste de votre maquillage vous pouvez ajouter votre mascara et opter pour un résultat naturel avec un rouge à lèvres nude, une touche fraîche avec un corail ou carrément jouer l’élégante avec un beau rouge.

Grou !
Préférant m’appliquer quand je réalise ce genre de maquillage des yeux, je le réserve principalement aux Samedi ou aux périodes de vacances puisque je suis tout à fait incapable de tracer un trait à la va-vite le matin au saut du lit. J’espère que mes conseils de non professionnelle de l’eyeliner vous auront aidés et que le fameux « cat eye » sera adopté par les plus nombreuses parce que finalement c’est pas si difficile.

.

4 Responses so far.

  1. J'utilise aussi la technique du crayon avant d'appliquer le liner. Je trouve que c'est plus rassurant :) Par contre, la virgule, il n'y a rien à faire, c'est toujours une cata.

  2. Cinna says:

    Ta photo finale est juste WOOOW ! J'essayerai peut-être un jour, au crayon d'abord, j'ai beaucoup de mal avec les virgules. Et toutes ces histoires de fard à paupières nude, ça me donne tellement envie d'acheter la pallete earth de Kiko... RAAAAAAAAAAAAAAAH saleté de bloggueuses qui me poussent à dépenser mon argent :p

  3. misskikaw says:

    Belle technique...
    Moi aussi j'ai pas mal de tutto make up avec des traits d'eye liner, si l'envie te dit tu peux aller voir.

    http://misskikaw.blogspot.com

  4. Bon merci pour ce tuto je vais voir ça très rapidement !
    www.hoodiboogie.com

Leave a Reply