12.3.13

Gradient Lime and Gold : ca sent le printemps

Je ne sais pas pour vous mais plus les jours avancent plus j’ai envie de réveiller mes ongles avec de jolies couleurs vives et de la lumière. J’ai donc décidé de ressortir quelques flacons colorés et des paillètes afin d’assouvir cet irrépressible besoin. Pour cela j’ai utilisé du vert, cette fameuse couleur qui n’est pas nécessairement la favorite de nombreuses d’entre nous ainsi qu’un peu de doré puisque cette teinte à définitivement le pouvoir de faire contraster de façon superbe des couleurs pastels. Rien de bien exceptionnel en somme, mais cette petite réalisation a eu le don de me faire sourire un peu à l'idée d'un printemps iminent. (Et là je pense à tout ceux qui ont eu de la neige toute la journée et me rend compte que pour le coup ça doit pas parler à tout le monde).

.
Afin de sortir tout ça de l’ordinaire et associer ces deux coloris j’ai voulu mettre en place la fameuse technique du dégradé en l’utilisant de deux façons différentes. En dégradant deux teintes de verts ensembles puis en déposant un peu de doré sur l’ongle une fois le gradient de verts réalisé.

Malheureusement je suis dotée d’une logique un peu défaillante et j’ai choisi deux teintes de vert un peu trop proches une fois posées sur les ongles, ces dernières sont pourtant bien différentes dans le flacon mais une fois mélangées la nuance reste minime. Toutefois pour celles qui auront l’œil avertit il est possible de faire la différence, si, si, collez votre visage à l’écran et avec un peu de chance vous le constaterez. A la réflexion, il peut s'agir d'une alternative idéale pour celles qui n'osent pas forcément se lancer dans des associations trop farfelues ou bien pour toutes celles qui, comme moi, se plantent une fois sur deux dans la réalisation du dégradé.

Moi ça me donne envie de manger... Oui la nourriture dorée existe !
Afin d’apporter un peu de dynamisme à l’ensemble et casser le côté trop doux de la manucure j’ai dégainé le doré, le vrai, emplit de glass-fleck. Il s’agit du « Goldeneye »  sortit en décembre dernier pour la collection « Skyfall » d’OPI qui vous pouvez en être sûres, ne passera jamais inaperçu !

.
Parmi les vernis utilisés vous trouverez le « Stranger Tides » d’OPI un vert très doux tirant vers le blanc. C’est une teinte que je porte rarement seule puisque je trouve qu’elle s’associe merveilleusement bien avec des couleurs plus tranchées, porté seul il reste toutefois très joli et n’est pas le vert le plus difficile à adopter. La texture est plutôt fluide et nécessite deux couches si porté seul.

Stranger Tides - OPI
Son acolyte pour cette manucure est donc le « Navigate her » d’Essie un superbe vert amande sur lequel j’ai rêvassé pendant des semaines avant de le dénicher soldé l’an dernier. Le vert est un peu plus jaune que « Stranger Tides » mais s’inscrit nettement dans la tendance pastels en laissant à vos doigts un côté tout à fait délicat.

Navigate her - Essie
Enfin arrive celui qui change tout, le très beau et très lumineux « Goldeneye » ! Il s’agit d’un doré que je qualifierais de marronné puisque selon l’éclairage les bords de votre ongle vous paraîtront plus sombres et moins clairs que le centre (ou la partie la plus exposées de l’ongle) qui lui captera la lumière et laissera vraiment ressortir le doré des glass-fleck.

Goldeneye - OPI
Pour terminer cet article je vais me faire fervente défenseuse de la couleur verte si souvent reléguée au fond des étalages, abandonnée dans les bacs à soldes, troquée contre un énième rouge ! Non cette nuance n’est pas importable, non vous ne ressemblerez pas à une victime d’un kidnapping d’alien, promis vous n’aurez pas l’air d’être tout droit ressortie des années quatre-vingt. Je vous l’accorde cette teinte est moins passe-partout qu’un rose ou d’un nude, néanmoins je trouve qu’elle a le pouvoir de flatter à merveille certaines carnations quand on déniche la bonne couleur et donne un petit air vraiment original à nos petites mains. Pour  tenter d'achever de vous convaincre, ils sont souvent les vernis les plus opaques. En revanche attention, veillez à bien poser une base sous peine de vous retrouver les ongles tout jaunes tant certains verts sont pigmentés.

Les héros du jour !

4 Responses so far.

  1. Cinna says:

    Il est beau ce GoldenEyes ! Personnellement j'ai pas réussi à voir la nuance, mais il parait que les couleurs sur mon ordinateur sont douteuses. C'est comme ça que j'ai découvert y a deux semaines que mon blog n'était pas bleu, mais vert d'eau. Bref. Moi aussi je veux du pastel, des couleurs printannières, du soleil toussa (pitain de neige de kk), j'ai très envie d'un vernis menthe en ce moment...

  2. C'est super joli, ça me fait penser à ladurée hihi!

  3. didou says:

    Très jolies couleurs.

Leave a Reply