9.3.14

Petit precis du rouge a levres violet


Porter de la couleur sur nos lèvres nous le faisons toutes. Arborer du rose oui. Oser du rouge, pourquoi pas. S’habiller de corail, passe encore. Assumer le violet ? Là le doute se pose, alors je vais tenter de vous faire changer d’avis ! Vous allez vous dire que je suis devenue complètement folle avec les couleurs et que mes rétines ont probablement fini par cramer devant le flux de pigments qui défilent devant elles. Mais non, non, non je vous assure qu’elles se portent bien et osent et apprécient de plus en plus les teintes toujours plus folles sur mes lèvres. 


Aujourd’hui je vous présente mes rouges à lèvres violets, ceux qui semblent pour la plupart d’entre nous n’être que des teintes pour : les défilés, les gothiques, les folles, (les cadavres ?). A force d’acquérir de nouvelles teintes pour dessiner mes lèvres j’ai appris à adopter le violet et je peux vous assurer qu’il n’en est rien, le violet sous tous ses tons est tout à fait portable et plus facilement qu’on ne le croit. Alors oui c’est une teinte qui n’est pas nécessairement naturelle, vibrante et définitivement unique, mais elle se décline en tant de nuances qu’elle peut facilement séduire votre bouche sans que vous ne vous en aperceviez. 

Il faut savoir qu’il existe deux tons principaux de violets pouvant s’adresser à deux publics différents, selon leurs goûts, leur carnation, leur degré d’adaptabilité. On trouve d’un côté les rouges à lèvres violets à tons rosés et de l’autre ceux aux tonalités principalement bleutées et donc plus froides. J’aime porter les deux mais je me dois d’admettre que le maquillage du reste du visage devra radicalement changer selon le sous ton qui sera mis en avant pour ne pas virer clown. Mais ne craignez rien, je vous propose dès maintenant de partir à la découverte de cet univers coloré !


Dans la famille des rouges à lèvres violets aux sous tons rosés je possède plusieurs belles pièces de marques diverses et variées. Les violets à dominance rosée sont ceux pouvant  convenir à la majorité des carnations, plus proches de couleurs naturelles comme celles de nos lèvres et plus faciles à porter au quotidien ce sont ceux que je recommande avant tout pour se lancer dans la folie du violet. 


Dans la catégorie des « Le violet pour les débutantes » je propose le « Violine Strass » de Bourjois un rouge à lèvre crémeux et absolument pas pailleté sur les lèvres comme pourrait le laisser deviner son atroce nom. Très rosé il pourrait passer pour un fuchsia mais possède ce qu’il faut de pigments violacés pour passer de l’autre côté de la barre colorimétrique. Très, très, très facile à porter il s’associe avec tous types de maquillages même si je ne vous recommande pas de l’associer avec du bleu, le mariage ne serait pas tout à fait flatteur. Au niveau de la tenue elle est correcte mais ne survivra pas à un repas, il faudra donc conserver votre rouge à lèvre à portée de main. 



Pour rester dans la famille des violets portables et encore sortables en société je vous présente le « Feel my pulse » de MAC. Sorti lors d’une de leurs fameuses collections limitées il n’est plus possible de le trouver mais j’imagine que quantité de dupes doivent exister. Ce dernier bien que plus violet que son prédécesseur possède ce qu’il faut de sous tons roses restant abordable pour la plupart d’entre nous. N’étant plus commercialisé je me vois mal vous décrire sa tenue puisque vous ne le retrouvez probablement pas, cependant je peut vous dire qu’il est ravissant avec un maquillage champagne ou doré. 

Feel my pulse de Mac à droite de la photo

Entrons davantage dans le vif du sujet avec « Rebel » toujours de MAC. Rebel le fameux, devrais-je dire ! Plébiscité sur les blogs du monde entiers, les Mac Addict de Youtube et la plupart des fans de rouges à lèvres bien colorés il vous dit forcément quelque chose. Il s’agit là d’une teinte se situant parfaitement entre le rose et le violet (et c’est particulièrement vrai selon l’éclairage), pas assez doux et « chaud » pour appartenir aux roses et moins « froid » que la plupart des violets il demeure la plus jolie teinte de transition pour basculer du mauve-ais côté de la force (oui je sais elle est nulle). S’agissant d’un fini satin, le rouge est facile à appliquer et vous promet un fini semi-mat parfaitement portable en journée. Ayant comme effet de beaucoup marquer vos lèvres après quelques minutes de pose il laisse un effet « encre à lèvres » en s’atténuant au fil de la journée. Convenant à la plupart des carnations c’est le violet pour lequel je vous recommande de craquer en fermant les yeux. 



Probablement ma teinte favorite en matière de violet, le Poisonberry de Lime Crime est un rouge à lèvre absolument unique. Nettement plus froid que les bâtons présentés un peu plus haut il permet selon les couches et l’application d’obtenir deux tonalités complètement différentes. Posé au pinceau ou estompé au doigt il laisse ressortir de très beaux sous tons rosés, appliqué directement au bâton il est beaucoup plus froid et donne un aspect totalement différent au visage. Autre point positif il a une tenue relativement bonne et laisse également un effet « encre à lèvres » en s’atténuant. Enfin pour ne rien gâcher l’application est très facile et sa composition est totalement vegan. Un petit must-have que vous vous devez de posséder si vous décidez d’entrer dans la grande famille des violets !

Poisonberry a gauche 

Procédons désormais à la découverte des violets à dominance froide, moins faciles à porter ils conviennent surtout aux carnations très foncées ou très pâles, les peaux se situant entre les deux pouvant rencontrer plus de difficultés à les porter avec décontraction. Ne convenant donc pas à toutes les peaux ces rouges à lèvres font définitivement effet et se font remarquer dès qu’ils prennent place sur vos lèvres, ils ne seront pas les meilleures amies des timides mais les alliés des audacieuses. 


Parmi ces derniers on trouve le célèbre « Héroïne » par MAC. Très populaire auprès des fanatiques de couleurs vives et de caractère il est très bleuté et ne s’adresse pas aux plus frileuses en matière de violet. Possédant tout de même quelques sous tons rosés il ne refroidit pas complètement le teint mais je recommande de travailler sobrement son teint (sans l’affadir toutefois) et d’habiller ses yeux de couleurs lumineuses comme un champagne tirant vers le jaune. Sous sa forme en bâton le rouge à lèvre est une texture matte facile à appliquer et se répartissant de façon plutôt égale, il est très confortable et se laisse oublier au fil de la journée. 



Le crayon de la même teinte est une bonne base pour le rouge à lèvre mais peut également être porté seul rendant la couleur moins vibrante ou effrayante. Nettement moins bleutée elle peut être un bon moyen transition entre un rouge à lèvre au sous tons rosés et bleutés. Evidemment mat le crayon doit être appliqué sur des lèvres bien hydratées au préalable afin de ne pas les agresser avec la mine plutôt sèche et de répartir la couleur uniformément. 



Dans le même esprit mais encore moins discret on trouve le vernis à lèvres « Mauve fusain » d’Yves Saint Laurent. Egalement bleuté ce violet peut gagner en intensité au fil des couches, de même posé sur un crayon ou non l’effet ne sera pas nécessairement le même (plus rose ou plus bleu). Ayant la même texture qu’un gloss le vernis à lèvres rend la teinte toujours moins discrète sur votre visage c’est donc une couleur qu’il faudra savoir assumer. 



Enfin dernière teinte à l’honneur dans cet article un violet pas complètement bleuté mais définitivement plus sombre et contenant clairement des tons noirs il s’agit de « Sweet Succulence » de MAC. De texture « lustre » il n’est pas opaque et permet un voile coloré sur les lèvres, il n’y a donc rien à craindre vis-à-vis de la couleur du bâton carrément plus foncée. Ce n’est pas une couleur que je porte souvent car pas forcément facile à assortir, je recommande de porter un maquillage des yeux léger avec cette dernière. 



Comme vous avez pu le voir à travers cet article, le violet peut prendre toutes sortes de nuances et de formes selon ses sous tons et les teintes qui le composent. Il ne s’adresse donc pas nécessairement aux plus courageuses d’entre nous mais peut prendre sa place sur de très nombreuses bouches avec aisance. Evidemment les violets aux sous tons rosés sont les plus faciles à adopter mais les plus bleutés ne demeurent pas inaccessibles pour autant. 

Je n'ai pas osé les teintes les plus flashy ou les plus bleutées dès le début, j'ai d'abord procédé graduellement en abordant des couleurs rosées bien plus familières à celles que j'utilisais quotidiennement. Puis je me suis aperçue que les nuances violacées apportaient au visage une aura différente, légèrement intemporelle, spéciale et unique qui accroche immédiatement le regard. En réalité l'effet purement visuel et esthétique du violet m'intrigue et m'attire à la fois c'est pourquoi j'aime le porter de façon régulière. 

J’espère donc avoir pu vous faire découvrir cette couleur unique et vibrante et convaincre certaines d’entre vous à l’adopter dans les plus brefs délais !

11 Responses so far.

  1. Carmen says:

    Il est super cet article! Bon je suis une trouillarde donc je me pencherais plus vers le Sweet succulence de MAC mais j'ai adoré voir les teintes sur tes jolies lèvres!

  2. Ton article est très bien fait et tes photos magnifiques mais clairement le violet n'est pas fait pour moi! Tu as les dents bien blanches, ce qui est primordial pour porter cette couleur à mon sens. Perso, sur moi ça serait très moche. Je n'ai jamais essayé, j'avoue mais je n'oserais jamais sortir avec un rouge violet sur les lèvre!

  3. Que de magnifiques teintes! Tous ces RAL te vont à merveille :)
    Les photos sont carrément parfaites !!

    Bisous et à très vite j'espère sur ton blog et mon petit blog ♥

  4. Je n'ai encore jamais testé le violet en rouges à lèvres mais j'ai repéré le ump the amp de MAC qui me plairait beaucoup !
    Sinon ceux que tu nous présentent sont canons :)
    Bisous

  5. Je n'ai pas encoe testé le RAL violet mais j'avoue que certaines teintes me plaisent. Je penche plus vert le prune que le vrai Violet !
    Bisous et tu as une super collection !

  6. En effet j'ai un peu de mal surtout avec les derniers ahah! :)

  7. Très chouette article ! Le violet, c'est pas évidemment de tenter l'expérience. Et vraiment, les rouges-à-lèvres que tu nous montres semblent merveilleux. Justement, quand je suis tombée sur la laque de YSL je me suis dit "mais qui peut porter ça?" et bien tu nous prouves que cela est possible à merveille!

  8. Ouahou super billet! Je dois avouer que certaines nuances doivent être super assumées, mais d'autres sont bien plus accessibles et d'ailleurs tu me tentes beaucoup avec le sweet succulence!! Super billet très complet en tous cas ,bravo!

  9. J'ai tellement envie de tester le violet en ce moment ! Du coup en tant que débutante je me dirigerai plus sur des teintes rosées ! Je crois que je vais tester le bourgeois pour commencer ! Merci beaucoup !

  10. J'aime beaucoup "Rebel" de MAC et les rouges à lèvres violets donnent un effet de dents blanches c'est sympa !

  11. Polina says:

    Voilà une teinte qu'il me plairait de découvrir avec grand plaisir !

Leave a Reply