18.3.14

J’ai croqué la pomme avec The Balm – How ‘bout them apples ?

Comme vous le savez j’ai pris l'habitude de craquer pour un produit pour son adorable packaging. Alors quand les visuels du dernier né de la marque The Balm se sont présentés sous mes rétines j’ai fondu pour l’esthétique extraordinairement rétro de cette palette de rouges à lèvres et blushs crème. « How ‘bout them apples » se voulant être un produit multifonctions apportant de la couleur à la fois à vos lèvres et à vos jolies joues a donc très rapidement passé le cap du "c'est-pratique-et-multifonction-j-en-ai-donc-besoin-plus-que-tout au monde". Oui, ma volonté face à l'achat est si faible que cela. 


Quelques clics et plusieurs jours d’attente plus tard le produit tant attendu à donc franchit l’atlantique pour finalement atterrir dans ma boite aux lettres. Composée de six teintes allant du pêche au rouge en passant par différentes teintes de rouge, la palette devrait convenir à tous les goûts. Les teintes restent pour la plupart dans un champ colorimétrique relativement classique et peuvent convenir à la plupart des adeptes du blush ou de rouges à lèvres. Bon point pour The Balm qui s’adresse donc à une large quantité de personnes et pense à l’ensemble de nos vanitys (et donc pas à nos banquiers, CQFD). 


En nommant les teintes de ses blushs et rouges à lèvres The Balm reste dans le champ lexical de la pomme et de la gourmandise avec des petits noms tels que « Cider » pour la version alcoolisée, « Pie » pour la pâtisserie (huuuum un grillé aux pommes) ou encore « Candy » pour la très célèbre et sucrée pomme d’amour.  


Détail pouvant plaire ou complètement repousser, chaque teinte et donc chaque pomme est associée à un stéréotype d’agriculteur plutôt pas négligé et la plupart du temps quelque peu dénudé. Le concept m’a personnellement fait assez rire et m’a rappelé la palette de fards Nude’tude où de jeunes et jolies pin-up cachent leurs corps (nus ?) derrière les différents fards à paupières qui composent la palette. Je trouve néanmoins qu’ils ont relativement mal réussi le propriétaire de la teinte « Caramel » dont la tête me paraît assez mal proportionnée vis-à-vis du reste de son corps (hormis son sourire un poil ridicule) (puis je suis pas non plus fan-fan de son torse "chewbacca style"). Il faudra donc faire part d’un sacré second degré pour exhiber sa dernière trouvaille à la face du monde, réaliser qu'il s'agit évidemment d'une réinterprétation exacerbée du style pin-up (à la fois pour la couverture et les jeunes hommes) ou alors être tombée amoureuse des teintes présentées dans la palette. 


Entrons toutefois dans le vif du sujet en nous intéressant de plus près à la couleur « Cider » première teinte composant la palette. Il s’agit d’un beige tirant vers le pêche ; la nuance est relativement pâle et peut détonner avec certains types de carnations. Dénuée de paillettes ou d’irisés le blush / rouge à lèvres est moyennement opaque et convient le mieux, selon moi, en tant que blush pour rehausser très légèrement le teint avec un maquillage chargé. Il peut également faire office de rouge à lèvres nude mais je recommande cependant d’avoir la carnation adaptée, ce qui n’est pas nécessairement mon cas. 




Arrive « Pie » un rose relativement vif tirant vers le rouge, il est plutôt facile à porter sur les lèvres et peut prendre place aussi facilement sur nos joues si on l’applique avec précaution. La nuance une fois posée sur les lèvres a plus ou moins le rendu d’un gloss n’étant pas vraiment opaque et laissant transparaître l’aspect des lèvres sous le produit. C’est une très jolie teinte pour un voile coloré sur les lèvres. Elle apporte de la vie et du dynamisme au visage si on l’adopte sur les joues. 




« Candy » est un rose assez froid et à l’inverse de la plupart des autres teintes de la palette au rendu légèrement mat, la texture est plus opaque et plus « présente » notamment lorsqu’elle est posée sur les lèvres. Ce n’est pas une couleur qui ne correspond pas à mon teint si posée sur mes lèvres mais très jolie pour teinter mes joues. Comme la plupart des autres couleurs et malgré la texture un peu différente, l’application est très facile à la fois pour les lèvres et pour les joues. 




La couleur la plus forte de la palette et l’une de mes favorites est sans surprise un rouge assez chaud. « Cobbler » est une nuance bien pigmentée et qui se travaille très facilement sur les lèvres : pour un effet bouche mordue en estompant bien la matière en tapotant au doigt ou bien pour un rendu plus « glossy » en multipliant les couches. Un peu moins facile à travailler sur les joues, je recommande d’appliquer très peu de matière et de bien la travailler en l’étirant afin d’éviter l’aspect clownesque.




« Crisp » est sans aucun doute la teinte la moins classique du lot, il s’agit d’un rose moyen parsemé de paillettes dorées et à la texture matte. Il me rappelle vaguement le célèbre blush « orgasm » de Nars lui même composé de micro paillettes dorées donnant du relief au visage et apportant de la lumière. Ce n’est donc pas une couleur que je recommande pour les lèvres, les paillettes étant tout de même très présentes et pas forcément flatteuses. N’appréciant pas personnellement les paillettes sur la bouche,  je le préfère nettement plus en tant que blush ou enlumineur puisqu’il est très « visible ». 




Dernière nuance, « Caramel », celle que je n’imaginais aimer à ce point avant de la porter : ma petite « bonne surprise » donc. Si dans la palette la teinte paraît très foncée et relativement difficile  à porter, il n’en est rien. « Caramel » est finalement une couleur tirant vers le brique et moins « dure » qu’elle en a l’air. La texture crémeuse renforce d’autant plus cet aspect plus doux et portable au quotidien. C’est ainsi une couleur que je préfère adopter sur mes lèvres plutôt que sur mes joues. 




Au delà de la palette de couleurs assez variée, « How ‘bout them apples » comporte un autre point positif : la facilité d’application des produits à la fois pour les joues et pour les lèvres. La plupart des couleurs ayant un aspect glossy et crémeux elle n’accrochent donc pas les lèvres et sont faciles à étaler, il est même possible pour la plupart d’entre elles de modérer l’opacité en tapotant légèrement le produit sur la bouche ou en multipliant les couches. Concernant les joues, je recommande d’appliquer la matière par légères touches au doigt ou au pinceau en étirant bien le produit pour un résultat naturel et permettre à la couleur de bien se fondre avec le reste du visage. 

Au niveau de la tenue, je suis plutôt mitigée. Pour la partie « rouge à lèvres » les teintes  ne sont pas particulièrement résistantes et tendent à disparaître d’elles-mêmes au bout de quelques heures (avec ou sans repas). On nuancera toutefois les faiblesses au niveau  la  tenue du produit sur la bouche par la texture plus glossy qu’opaque ne facilitant pas sa durée de vie. Pour la partie teint  la tenue est bien meilleure puisque la matière se fond dans la peau et ne s’estompe pas. Vous pouvez par ailleurs fixer le tout avec de la poudre transparente si vous avez tendance à vous toucher régulièrement le visage et craignez d’effacer la couleur. 


Enfin gros bémol de la palette : l’hygiène. Les produits pouvant convenir pour deux usages différents et donc deux ou plusieurs types d’outils divers et variés pour les appliquer il faut veiller à faire bien attention à ne pas laisser la palette devenir un nid à bactéries. Il faut donc penser à bien se laver les mains si l’on souhaite utiliser les couleurs sur nos lèvres ou nos joues à l’aide de nos doigts, faire attention en lavant les pinceaux pouvant se promener dans différents fards crème. Ce n’est donc pas nécessairement la palette que je recommande pour les weekends ou les voyages puisqu’elle doit être utilisée avec trop de précautions particulières. 

En revanche gros point favorable, son prix, plutôt agréable puisqu’on peut trouver six couleurs différentes à la fois pour les lèvres et pour les joues pour la somme de 32$ soit une vingtaine d’euros. Au total 3€ environ le fard / rouge à lèvres, un petit prix pas négligeable et carrément agréable. 

Je n’ai pas encore trouvé de site français proposant la palette à la vente (je suppose qu'elle sera disponible chez feelunique très bientôt et elle est actuellement dispo sur la version US de Birchbox) mais vous pouvez la trouver sur le site officiel (avec cependant des frais de ports importants) ou sur Ebay à des prix parfois plus raisonnables (j'ai trouvé la mienne pour le même prix que le site officiel et des frais de port moindres). Dans tous les cas n’hésitez pas à me partager vos avis sur cet objet ou à me dire si vous comptez prochainement céder aux appels des agriculteurs et cowboys mis en valeurs par la marque The Balm. 

Son prix : 32€

11 Responses so far.

  1. Marion says:

    Elle me fait de l'œil depuis quelques temps, elle, il est possible que je me lâche chez The Balm sous peu !

  2. Carmen says:

    une superbe palette, plein de possibilités, packaging rétro, de jolies nuances, un prix assez doux pour le nombre de teintes, vraiment parfait! Mais oui je suis d'accord avec toi ce n'est pas le top niveau hygiène!

  3. Très jolie, revue, bien complète. Pour ma part, mes finances ne me le permettent pas, mais je verrai ça pour le mois prochain ;)

  4. J'aime beaucoup le côté deux en un de la palette mais comme tu dis pour les saletés c'est pas le top ! Pas très hygiénique :/. Mais bon quand on est quelqu'un de soigné et que l'on fait attention alors il n'y a pas de problèmes. Surtout que les teintes sont très belles :)

  5. Charlotte says:

    Elle est trop chouette cette palette !

  6. Oh bah dis donc, je pensais pas que ça allait être si pigmenté et si joli sur les lèvres! :)

  7. Oli Via says:

    Cette palette est juste magnifique.

  8. C'est la première fois que je vois cette palette et tu m'as donnée envie. Le packaging est sublime !!! (comme la plupart des produits The Balm)
    Bises,
    Anna du blog ; http://beautyandsparklium.blogspot.fr/

  9. J'adore leur rendu, les couleurs sont intenses et plairont à tout le monde !
    Par contre je suis moins fan des illustrations de mecs. Ca aurait pu être marrant mais là j'ai l'impression qu'ils ont trouvé les visuels sur Google Images... Je préfère l'esprit rétro de la fille qui pique-nique :)

  10. J'ai adoré lire ta revue. Malgré les quelques points négatifs, cette palette fait tout de même très envie et toutes les teintes sont plutôt facile à porter, que ce soit sur les joues ou sur les lèvres. Si un jour je croise cette palette en magasin, je sens qu'il va être difficile de résister ^^

    Marie
    http://peach-in-love.com

  11. crapette says:

    J'adore ce genre de palette et j'ai eu un petit coup de coeur pour crisp qui est vraiment très beau. Les autres sont magnifiques également et facilement portables. Par contre Cider est celui qui m'a le moins plu ! En tout cas je file voir sur feelunique si elle est dispo .Merci pour la découverte. Bisous

Leave a Reply