19.12.12

"Brilliantly cool" de MAC, Brilliantly great pigments !


[EXTERIEUR NUIT] Par une fin de journée d’automne une jeune femme se presse dans les rues Lyonnaises, le pas rapide, les cheveux balayés par le vent, le regard rivé sur la vitrine éclairée plus loin dans la rue. Elle arrive à destination et pousse fébrilement  la porte vitrée du magasin, soudain, ses yeux s’illuminent brillant d’une lueur nouvelle.

[INTERIEUR NUIT] L’atmosphère en parfaite effervescence du magasin ne parvient pas convaincre la nouvelle arrivée dans la boutique à détacher son regard du stand présent en face d’elle. C’est à cet endroit que s’alignent sagement les derniers nés de la marque, parfaitement agencés les uns avec les autres, prêts à être testés et qui sait, achetés. Très probablement d’ailleurs.

Vendeuse (S’approchant de la jeune femme) : Bonsoir, puis-je vous présenter les derniers produits de notre collection de Noël ?

Jeune porte-monnaie sur pattes : Oh c’est gentil mais je me suis déjà renseignée sur internet et je pense les tester sur ma main pour connaître leur rendu et les prendre s’ils me plaisent. Merci !

Vendeuse : Très bien, je vous laisse donc les essayer.

Dix minutes passent pendant lesquelles le jeune porte-monnaie sur pattes étale joyeusement la matière colorée et lumineuse des produits sur le dos de sa main. Quelques secondes plus tard et les doigts complètement couverts de poudre, la jeune femme se dirige vers la vendeuse exprime son souhait d’acheter le coffret, se dirige vers la caisse la carte bleue frémissante dans ses paumes et quitte le magasin un nouveau sac entre les doigts. 

Oui 10 minutes. C’est le temps qu’il m’a suffi pour acheter l’un des derniers coffrets de pigments de la collection de Noël de MAC. Enfin, si je suis honnête avec moi-même, je suis aussi capable de m’avouer que dès les premiers visuels et swatchs publiés sur internet j’étais déjà bien fermement décidée à compter ce bel objet dans ma collection. Le voir en vrai n’a fait que concrétiser les choses.



Tadaaaaaa !



Il s’agit donc du « Brilliantly cool » comprenant quatre magnifiques teintes dans différentes nuances de vert au fini métallisé.  Je dois reconnaître que je suis peu habituée à travailler avec des pigments, l’utilisation de fards à paupières pressés ou cuits étant nettement moins compliquée et surtout moins salissante (particulièrement avant de partir au travail !).  Mais le camaïeu de couleurs me plaisait tellement que j’ai décidé d’aller contre mes habitudes en choisissant la beauté des couleurs plutôt que leur facilité d’utilisation.  Ici encore vous pouvez constater à quel point ma volonté possède plus d’une faille.

Un p'tit zoom pour la route ?

Dans l’ordre vous trouverez donc,  « She’s got class », « Moss Garden »,  « Spruced » et « I’ve got a crush on you ». On obtient là une belle variété de couleurs vertes (voire marron) pouvant parfaitement s’accorder les unes avec les autres puisque certaines d’entre elles peuvent être utilisées en point lumière et d’autres pour donner de la profondeur au regard. Autant vous dire que je suis déjà bien adepte du « She’s got Class » et de « Moss Garden » que j’adore associer.

Je vous propose une petite série de swatchs un poil non homogènes mais faut dire que c'était pas très simple de capter la lumière pour vous montrer tout ça : 

"She's got class" un champagne très brillant
"Moss Garden" un vert pâle et froid

"Spruced" un bleu vert très versatile
"I've got a crush on you" un marron aux reflets verts

Au niveau de l’utilisation des pigments, les paillettes, ou tout du moins, les pigments métallisés font pas mal de chutes. Je recommande donc à celles qui travaillent beaucoup leur teint de ne pas appliquer les pigments après cette étape sous peine de vous trouver un air de ressemblance avec une boule à facettes. Remarquez, ce sera dans l’esprit de noël !

Pour leur tenue je n’ai absolument rien à leur reprocher, ils ont résisté toute une soirée sans bouger d’un pouce. Cela dit je suppose qu’avec une bonne base de fards à paupières n’importe quel produit peut parfaitement être endurant, dans mon cas, il s’agit de la primer potion par Urban Decay.

Encore une fois MAC nous pond un très joli packaging qui ne fait qu’encourager les pauvres acheteuses compulsives comme moi à  jeter leur dévolu sur ce produit. De plus, la boîte est réutilisable ce qui ne fait qu’ajouter  un point positif à ce set de pigments. Vous pouvez également le trouver dans les teintes Roses et violet avec le « Sweetly smoked » ou plus neutres avec le « Tenderly warm ».

Le prix : 35€ 

La preuve, même Hawaï est fan !

5 Responses so far.

  1. Cinna says:

    Le packaging est très beau. Je ne suis pas du tout fan des fards à paupières. J'en ai deux (bourjois) ci tout ! Pour les paillettes qui tombent sur les joues et te donnent un aspect boule à facettes comme tu dis, j'ai lu une astuce sur le net. Si tu as déjà travaillé ton teint, il suffit d'un bout de scotch pour retirer les paillettes :p

  2. Opalyne says:

    @Cinna Ah non je connaissais pas l'astuce du scotch mais j'avoue que je crains un peu ce genre de produits sur la peau ça m'irrite un peu :) Pour les fards à paupière... ma collection a grandit au même rythme que les vernis mais heureusement j'en ai pas une centaine quand même ! Et Bourjois était mon premier contributeur de fards, il y a une teinte (la seule) que j'ai portée pendant des années. Puis j'ai découvert la Naked d'Urban Decay.

  3. c'est splendide !!!! j'adore !!
    bises

  4. Fay says:

    Le vert n'irait pas avec mes yeux, mais dieu qu'il est beau !

  5. Mary says:

    L'expression "Jeune porte-monnaie sur pattes" te correspond à merveille :D sinon pour l'astuce du scotch ça peut être un peu agressif, mieux vaut utiliser un mouchoir ou sopalin à placer en dessous de l'oeil pour éviter les chutes ;)

Leave a Reply