16.5.13

In a purple state of mind

Le violet j’ai appris à l’apprivoiser au fur et à mesure. La première fois que j’y ai touché au détour d’un rayon de supermarché c’est parce que j’avais entendu dire qu’il se mariait plutôt bien avec la couleur de mes iris. A l’époque je n’étais équipée que de très peu de teintes (trois tout au plus) et comme je me lassais doucement de mes bruns et bronzes j’ai décidé d’ajouter un peu de couleur dans mon quotidien makeupesque et mettre en valeur mon regard. C’est ainsi que le violet a pris peu à peu place sur mes paupières et dans mon quotidien. J’en profite donc pour vous présenter le maquillage que j’aime réaliser pour célébrer cette couleur et sa douceur. 

Camaïeu de violets 
Avant de commencer toute chose je prends garde à poser cette nuance sur mes yeux lorsque ma peau n’est pas trop en chantier ou que des marques de fatigue ne l’habillent pas car cette couleur a tendance à accentuer les imperfections d’une peau pâle. On pense donc à éviter les traces de rougeur afin de ne pas les accentuer ou pire de se donner un teint maladif. De manière générale je tends donc à créer un teint lumineux et propre afin de bien faire ressortir le regard. 

Globalement mes trois palettes favorites actuellement
Les accessoires avec lesquels j’aime jouer pour réaliser ce maquillage proviennent de chez Lime Crime, Mac, Urban Decay et Benefit des marques qui m’accompagnent régulièrement et qui m’ont rarement déçue. Cependant vous n’êtes pas obligées de les posséder également ce ne sont pas les marques qui vont compter mais votre affection pour vos fards et les teintes avec lesquelles vous vous sentez à l’aise. Pour créer une belle harmonie de violets et éviter l’aplat simple on prélève des teintes allant du clair au plus foncé dans des tons relativement chaud. On s’arme également de ses pinceaux les plus fiables et nous sommes prêtes à commencer. 

Dans l'ordre : Love Potion, Fig1 et Sketch
Comme toujours je m’équipe de ma base à paupière d’Urban Decay dans la teinte « Eden » que j’applique sur l’ensemble de la paupière mobile et dans le creux pour bien faire adhérer le fard. La matière séchant relativement vite il ne faut pas trop tarder pour l’étaler sous peine qu’elle « bouloche » légèrement. Pour commencer le maquillage le prélève à l’aide d’un pinceau plat du fard « Love potion » de la palette Alchemy de Lime Crime. Il s’agit d’un violet très légèrement bleuté avec quelques reflets verts que je dépose généralement à partir du coin interne jusqu’au centre de la paupière mobile. 

Etape n°1 : Appliquer le violet le plus clair
Après être passé par la case estompage je m’empare de « Fig1 » de chez Mac un violet prune mat que je dépose sur le reste de la paupière. La teinte étant plus chaude et d’une texture différente du précédent fard je prends bien garde à fondre les fards entre eux sur la paupière ainsi que sur les bords pour éviter une démarcation disgracieuse. 

Etape n°2 : On réchauffe le tout avec un violet plus "rosé"
Enfin pour intensifier le regard et bien faire ressortir le violet du maquillage je dépose à l’aide d’un pinceau fin « Sketch » de chez MAC dans le coin externe et le creux de la paupière. La teinte aubergine étant plutôt franche et sombre et vous recommande de n’en prélever qu’une petite quantité et d’intensifier au fur et à mesure l’effet. Pour un rendu plus fumé et étiré vous pouvez allonger le fard en faisant des mouvements circulaires au niveau du coin externe. 

Etape n°3 : On intensifie avec la dernière teinte plus sombre
Pour équilibrer le regard on pense à ajourer du fard en ras de cil inférieur, j’aime personnellement placer la couleur la plus sombre en coin externe pour rester cohérente avec la paupière. Je place donc « Sketch » en coin externe et dépose « Spellbound » un champagne lumineux de l’Alchemy palette de Lime Crime au niveau du coin interne pour ouvrir le regard. Puis étape finale et capitale avec un regard plus ou moins chargé comme celui-ci, appliquer un peu de mascara pour aider à définir le regard et surtout les cils qui tendent à s’effacer. J’utilise le « They’re real » de Benefit qui permet un rendu bien noir, intense et recourbé. 

Etape n°4 : Ouaiiiiiis on a terminé !
Vous voici désormais prêtes pour vagabonder l’œil mystérieux et romantique à travers vos activités quotidiennes. Pour le reste de votre maquillage je reste généralement dans les tons rosés mais discrets afin de ne pas jurer avec les yeux, j’aime utiliser « Cosmo » de Mac sur mes lèvres ou bien le « Rose Tweed » de Bourjois dans la gamme des rouge édition. J’évite le blush et mets plutôt l’accent sur un enlumineur dans les tond jaunes ou dorés pour réchauffer le visage. 

C'est en réalisant ce maquillage à plusieurs reprises que j'ai constaté que différentes tonalités de violets pouvaient réchauffer une carnation et malgré leurs différences s'harmonier parfaitement entre eux. Ce dernier reste donc à la portée de chacune d'entre nous et de toutes les palettes tant qu'une graduation des couleurs est bien mise en place. J’espère que ce maquillage flattant à merveille les yeux verts aura sû convaincre les plus timides du violet et inspirer celles qui en sont déjà devenues amoureuses.  

One Response so far.

  1. Superbe maquillage !! Et effectivement, ça va très bien avec la couleur de tes yeux :)

Leave a Reply