22.10.15

Quand Ikea devient un roman horrifique : Horrorstor par Grady Hendrix


Votre bibliothèque BILLY ne vous effraie pas ? Le meuble MALM ne serait-il pas en train de vous jeter des coups d’œil suspects ? Vous avez toujours pensé votre HELMER inoffensif ? Et bien détrompez-vous car vos meubles Ikea pourraient bien vous cacher un passé sombre et terrifiant. C’est en tout cas ce que l’on vous propose dans l’étrange et mystérieux roman Horrorstor. Ressemblant comme deux gouttes d’eau à un catalogue Ikea cet ovni littéraire vous fera frissonner et regarder votre magasin suédois d’un œil nouveau. Découvert et lu en début d'année grâce à Booktube je me suis dit qu'à cette saison il méritait bien une petite présentation !


Quoi, comment, quand ? Horrostor c’est le mariage réussi entre un objet livre absolument génial et une histoire à suspense un poil horrifique. Dans ce récit vous vous trouverez dans la peau d’Amy une jeune femme qui faute de moyens pour vivre correctement a dû lâcher ses études pour se trouver un travail au plus vite et a atterri chez Orsk.  Orsk est bien évidemment l’alias de notre Ikea fictif ressemblant en tous points à l’univers que nous connaissons déjà : meubles en kits, prix abordables, chemin labyrinthique pour déambuler dans le magasin et noms de produits absolument imprononçables. Tout en évoluant dans un univers construit de toutes pièces le lecteur ressent une sensation de vécu et de déjà vu légèrement troublante. 



Sauf que voilà, tout ne se passe pas parfaitement bien dans l’univers du suédois… des meubles sont mystérieusement souillés et tâchés chaque soir sans que les caméras de surveillance ne puissent identifier les coupables de ces délits. Amy se voit donc contrainte par son responsable d’effectuer une petite garde de nuit légèrement officieuse afin de percer le mystère de ces sabotages. Et c’est là que tout va se gâter... Je n’en dirais bien évidemment pas davantage sur l’histoire car ce serait malgré tout gâcher un petit peu votre découverte. 



Si l’histoire en soit m’a plu et ne manque pas de rebondissements, j’ai tout de même davantage eu le coup de cœur pour le concept et l’objet livre. Tout est fait pour nous plonger dans l’univers d’Orsk et nous donner l’impression que le livre que nous tenons dans nos mains et bel et bien le catalogue d’une enseigne nous étant plus que familière. Plan du magasin et catégories d’articles commercialisés, bons de commande, conditions générales de vente, mise en avant de produits à chaque chapitre. J’ai adoré avoir l’impression de redécouvrir ce lieu culte et son marketing que nous connaissons si bien dans sa version détournée et horrifique.



Je sais bien qu’il ne faut pas s’arrêter à la couverture d’un livre mais c’est ici l’un des points fort d’Horrostor. Tout est travaillé pour troubler le lecteur et son entourage, la première de couverture ressemblant à s’y méprendre à un catalogue Ikea tandis que sa quatrième révèle la part sombre et effrayante du récit. Plusieurs passagers du métro m’ont sans doute prise pour une accro du suédois en train de consulter leur catalogue et des proches m’ont demandé ce que je fichais avec un catalogue Ikea, bref ce livre interpelle et c’est aussi cela qui m’a plût. 

Pour la découverte d’un ouvrage pas banal, pour la lecture d’un récit bien de saison (Halloween est si proche !), pour vous faire peur lors de votre prochain voyage chez Ikea… Je vous recommande chaudement d’acquérir Horrorstor ! 

Disponible chez Milan et Demi au prix de 19€

Et pour plus d'idées lecture, vous pouvez me retrouver sur Goodreads.



One Response so far.

  1. Does Zare says:

    C'est tellement top comme idée !

Leave a Reply