22.10.13

Votre palette idéale d’Halloween se trouve chez MAC ! (Rick Baker collection)

L’automne approchant à grands pas et le fameux et terrifiant 31 Octobre arrivant encore plus vite il s’agissait pour la marque de la meilleure occasion pour lancer une collection autour d’Halloween et du maquillage artistique. Toujours dans cet esprit la Mac a souhaité rendre hommage à l’une des figures les plus connues du métier en dédiant sa collection à Rick Baker. Les zombies de Thriller, le visage peu sympathique du Grinch ou encore les chimpanzés de la planète des singes c’est lui. Autant dire qu’avec sept oscars du meilleur maquillage et une étoile sur le célèbre « Walk of Fame » d’Hollywood le monsieur n’a plus rien à prouver à personne. 

Pas que je sois à la recherche constante d’un produit de maquillage de saison ou que je sois systématiquement la victime des opérations marketing de la marque (quoique..) mais je n’ai pas su, encore une fois, résister à l’un des derniers nés de la collection spéciale et automnale lancée par l’entreprise canadienne.  Faut dire que si je n’ai pas spécialement été séduite par la partie réellement professionnelle et artistique de la collection (peintures pour le visage, font de teint blanc) j’ai en revanche fondu pour l’une de leurs palettes : la « Spider Queen » !


Principalement composée de teintes vertes et violacées, soit mes deux couleurs favorites, j’ai bien évidemment utilisé mes jambes pour observer la chose en magasin et docilement tendu ma carte bancaire à l’une des makeup artist pour convoler joyeusement avec mon nouveau bien. Mais comme j’aime partager, il est temps de vous faire découvrir celle qui fait désormais le bonheur de mes paupières. 

J’aime me dire qu’elle est faite de teintes pouvant s’adapter à tous types de publics, on y trouve des plus vives et dynamiques accompagnées d’autres tirant plus vers le pastel ou encore quelques unes irisées plus classiques et se mélangeant facilement avec des couleurs plus neutres malgré leur caractère bien coloré. De même Mac ne nous laisse pas en reste au niveau des textures puisqu’on trouve de très beaux mats parfaitement pigmentés ainsi que des irisés très lumineux et faciles à travailler. La perfection en somme. 


Pour entrer plus en détail sur les couleurs que vous pourrez appliquer sur vos jolis yeux et dont j’ai déjà pas mal parlé dans les précédents paragraphes, il s’agit principalement de violets et prunes déclinés sur plusieurs variations ainsi que de verts plutôt vibrants. Dans l’ordre on découvre « Lime », « Moss », « Deep purple », « Indian Ink », « Dusty Purple » et « Carbon ».  

"Lime", "Moss", "Deep purple", "Indian Ink", "Dusty purple", "Carbon"
Je dois reconnaître que « Lime » et « Moss » sont les deux teintes qui ont tout d’abord attiré mon attention et participé à l’achat de cette palette. « Lime » est un vert pomme mat parfaitement pigmenté, il ne s’agit pas de la couleur de fard la plus facile à porter ou à associer de prime abord mais je l’ai finalement très vite adoptée et elle a trouvé sa place dans ma collection. « Moss » est plus discret grâce à ses reflets dorés mais il s’agit toutefois toujours d’un vert plutôt clair et très lumineux facile à associer à des teintes marronnées ou dorées. Pour celles qui le connaissent, je trouve qu’il représente un digne cousin plus vert et vibrant du « Somptuous Olive » de la même marque. 


On trouve ensuite deux nouvelles teintes violacées, respectivement « Deep Purple » et « Indian Ink », deux couleurs pouvant parfaitement travailler ensemble l’aspect mat et plus sombre du prune d’ « Indian Ink» pouvant assagir le côté vif et versatile de « Deep purple ». En effet les reflets bleutés de « Deep Purple » n’étant pas nécessairement les plus discrets et les plus simples à associer il faut une couleur plus sage et neutre pour calmer le jeu. Comme les fards précédents, ceux-ci peuvent être utilisés assez facilement avec d’autres teintes de la palette ou des couleurs plus neutres de votre collection personnelle. 


Enfin parmi la sélection de fards faite par Mac on trouve « Dusty purple » un violet mat tirant vers le rose ainsi qu’un noir également mat ma foi pas tellement pigmenté : le « Carbon ». Avec « Moss » et « Indian Ink », « Dusty Purple » est probablement l’une des teintes les plus faciles à utiliser à la fois pour sa couleur passe partout et facile à utiliser ainsi qu’à son aspect mat la rendant plus discrète sur les paupières. « Carbon » est à mon sens la couleur le moins intéressante de la palette puisqu’il n’est pas nécessairement original ou indispensable; cependant pour intensifier un maquillage ou l’assombrir en douceur le fard s’avère finalement utile. 


Afin de vous monter la chose en action j’ai réalisé un maquillage permettant de mettre en valeur à la fois les verts vibrants et magnifiques de cette palette ainsi que les violets plus calmes mais tout de même intenses. L’autre chose importante que je souhaitais démontrer ; le vert et le violet ne sont pas nécessairement des couleurs incompatibles sur nos yeux, il faut oser les associer !


Pour commencer j’ai appliqué « Lime » dans le coin interne de l’œil afin d’apporter une bonne dose de couleur, puis illuminer la paupière et le bombé de l’œil et ainsi capter toute la lumière j’ai déposé « Moss » jusqu’au deux tiers de l’oeil. « Indian Ink » a trouvé sa place dans le creux et le coin externe de ma paupière afin de contraster avec le vert. Enfin pour éviter une démarcation trop brutale j’ai estompé « Indian Ink » avec « Deep purple » sa texture irisée permettant de bien capter la lumière et de se fondre plus facilement avec le doré de « Moss ». 


Malgré les deux teintes fortes associées et l’aspect « voyant » de ce maquillage je trouve qu’il se laisse assez facilement porter en journée ou en soirée, je n’ai personnellement pas hésité à battre le pavé Lyonnais avec des paupières bien colorées. Pour compléter le tout j’ai décidé d’arborer des lèvres dans les mêmes tonalités avec un rouge à lèvres rose. 


Au final la palette « Spider Queen » pouvant faire peur à plus d’une est une jolie addition à votre collection de fards ou de palettes pour la variété et la force des couleurs la composant.  Même si les teintes contrastent fortement entre elles il n’est pas du tout impossible de les utiliser avec des bases plus neutres et plus lumineuses telles que des marrons, des beiges ou des dorés. 


Si je devais vous donner un conseil : foncez la récupérer en magasin avant qu’elle ne disparaisse ! 

Son prix : 42€

2 Responses so far.

  1. Claire says:

    ton maquillage est superbe ! je n'aurai jamais pensé à associer du vert et du violet !

  2. Cette palette est superbe, et le maquillage que tu as réalisé l'est tout autant !
    Bisous

Leave a Reply