10.10.13

Maquillage grisé et glacial avec la maison Frey ! (Game of Thrones eyes)

Vous ne trouviez pas qu’il manquait un peu d’action ces dernières semaines sur le blog ? De combats épiques et dangereux de pinceaux ? De chutes terribles et marquantes de fards à paupières sur mes joues ? La solution idéale… repartir sur de bonnes bases en reprenant les maquillages inspirés de ma série et saga littéraire préférée : « Le trône de fer » ! Après les Lannister, les Targaryens et les Tyrell je vous invite à découvrir ou redécouvrir les Frey a travers un nouveau maquillage pour les yeux. 

Fleurs et chocolats
Je l’admets la maison Frey n’est pas la plus stimulante qui puisse exister dans le royaume des sept couronnes on peut même dire qu’elle n’est pas vraiment amusante l’homme étant a sa tête ayant autant d’humour qu’une huitre et se prêtant rarement à de grandes effusions sentimentales. Cependant cette famille n’est pas à prendre à la légère et sait se faire entendre lorsqu’elle estime être en droit d’obtenir ce qui lui est dû. C’est pourquoi elle demeure capitale dans ma série de looks inspirés du Trône de fer et que je vous invite à l’arborer elle et sa fierté sur vos jolis yeux. 


Afin de représenter dignement les couleurs des Frey j’ai utilisé des couleurs allant du blanc au gris dans l’objectif de créer un maquillage à la fois intense et lumineux.  J’ai donc cherché à conserver l’esprit d’austérité de cette maison et à représenter le lieu emblématique les désignant, les impressionnantes et capitales tours jumelles formant le pont le plus important du royaume des sept couronnes. Prêtes à vous munir de vos plus belles nuances de gris (voyons lâchez-donc cette cravache au fond) ? 


Pour commencer je dépose une bonne base à paupière afin de faire correctement ressortir les futures couleurs parfois très pâles de ce maquillage. Je dépose en premier lieu le fard blanc irisé « Sassy » de la palette « The Nude-Tube » de The Balm sur l’ensemble de la paupière mobile. Cette couleur va permettre d’illuminer et d’ouvrir le regard en captant le maximum de lumière dans le coin interne de l’œil. Comme toujours on pense bien à estomper les bords afin de bien fondre le fard avec la peau.

Etape n°1 : Oui c'est cela, transforme tes paupières en monochrome de Whiteman
Pour contraster avec le blanc et apporter plus de relief je dépose toujours à l’aide d’un pinceau plat une teinte grise moyenne irisée sur la seconde partie de la paupière mobile. Dans mon cas il s’agit d’une ombre de chez Too Faced « Aah » faisant partie d’un duo de fards se travaillant très facilement. Je vous recommande de bien fondre cette nouvelle teinte avec le blanc irisé afin que la transition entre les deux couleurs se fasse de façon « naturelle ». Pour encourager la chose j’ai personnellement utilisé un pigment Mac blanc métallisé "She's got class", la teinte du pigment a permis de bien coller avec le blanc du fard à paupière et l’aspect métallisé à bien amener l’argent du second fard. 

Etape n°2: On commence le travail du contraste
Comme il est clairement temps d’intensifier tout ça j’ajoute une couleur plus foncée dans le coin externe de ma paupière mobile. J’ai choisi la couleur « Floatsam » de la palette Ariel Storybook par Sephora, un gris bleu légèrement irisé permettant d’apporter suffisamment de relief sans « casser » l’harmonie du maquillage.  Afin qu’il se fonde bien avec la précédente teinte je pense à faire quelques mouvements de vas et viens entre les deux et à étirer la matière dans le coin externe avec ces mouvements circulaires de pinceau. A force d’estomper la couleur le gris peut être susceptible de perdre son intensité, je vous invite donc à en ajouter selon votre convenance afin de maintenir le contraste entre le coin externe et le coin interne de l’œil. 

Etape n°3 : On accentue toujours le contraste en assombrissant le coin externe
Pour renforcer le côté sombre et dramatique de ce maquillage j’ajoute à l’extrémité du coin externe de l’œil et dans le creux jusqu’au dernier tiers de la paupière une nouvelle teinte plus sombre. J’ai choisi un gris bleu plutôt foncé, le « Baraccuda » de la Black Palette d’Urban Decay. Comme je souhaite obtenir un effet travaillé et intense je n’hésite pas à ajouter de la matière et à « fumer » le fard sur les extrémités toujours à l’aide d’un pinceau estompeur. 

Etape 4 : Finalisation du travail des fards 
Enfin pour finaliser la partie "travail de la paupière et des fards" je dessine un trait d’eyeliner « coloré » permettant d’ajouter un aspect plus « inattendu » au maquillage tout en se fondant  malgré tout dans l’ensemble. J’ai utilisé l’un des produits de la très bonne marque Lime Crime, l’eyeliner métallisé dans la teinte « Reason » un argenté parfait pour ce type de look que je recommande à toutes les amatrices du genre tant il se travaille bien. De même son intensité étant relativement modulable (malgré une très bonne pigmentation) il est possible d’obtenir un résultat discret à soutenu. 

Etape n°5 : Le petit trait d'eyeliner surprise !
Comme pour chacun de mes maquillages des yeux je n’oublie pas de souligner le ras de cils inférieur en plaçant la teinte la plus foncée dans le coin externe, ici « Floatsam » et la plus claire dans le coin interne (« Sassy »).  On n’oublie pas de déposer une généreuse couche de mascara bien noir sur ses cils et l’affaire est dans le sac !



Pour le reste du visage j’aurais tendance à vous pousser sur la voie de la discrétion les yeux ressortant particulièrement grâce au contraste des teintes claires et lumineuses telles que le blanc par rapport aux couleurs plus sombres ; un teint travaillé et des lèvres rose pâles pourraient donc être de mise. Cependant j’ai décidé de vous proposer un maquillage plus tranché plutôt destiné au soir avec une bouche relevant le travail fait sur les yeux. 


Pour cela j’ai choisi d’appliquer une couleur écarlate sur mes lèvres en utilisant le crayon à lèvres Mac dans la teinte « Cherry » que j’ai par la suite estompé au doigt pour un fini plus doux.  J’ai également utilisé l’enlumineur « Mary-lou Manizer » de The Balm sur les pommettes afin de réveiller le teint lui même légèrement travaillé à l’aide d’une poudre Mac peu pigmentée. 


J’espère que cette nouvelle interprétation de la saga Game of Thrones par mes soins vous aura plût et qu’elle pourra éventuellement vous inspirer pour un maquillage de soirée ! 


Et pour celles qui sont à jour au niveau de la série (diffusion américaine) ou des livres (Intégrale n°3), personnes ne voulant donc pas être spoilées passez donc votre tour sur ces dernières lignes (là tout de suite maintenant), nous aurez peut-être reconnu la très légère allusion dans mon choix de teinte de rouge à lèvre aux tristement célèbres « Noces pourpres ».     

3 Responses so far.

  1. J'adore !! En revanche, comme je trouve tout cela très froid, je pense que ce maquillage des yeux aurait pu aussi s'adapter aux Stark non ? Du coup, j'attends avec impatience ce que tu feras sur ma famille chouchou !!

  2. J'adore ce genre de makeup !
    Je viens d’ailleurs de préparer un article tuto avec un maquillage dans ces tons que je publierais la semaine prochaine.
    Mais ta version est vraiment bien plus belle, tu es très douée. :)
    Bisous

  3. Très joli maquillage ! Mais tes cheveux sont juste trop trop beaux ♥

    Bisous,
    Maêva du blog:
    http://quotidiendunefille.blogspot.fr/

Leave a Reply